Speed

DUCATI Monster 821

Ducati

Lâcher le Monster !

TheMust a testé pour vous la nouvelle DUCATI Monster 821 mid-size, sortie en France prévue en juillet. Direction Bologne en Italie, au siège de la prestigieuse marque de motos italiennes. Briefing pilotage rapide et nous voilà partis pour un ride de 2h sur les petites routes sinueuses de l’arrière pays…

En ville, le Monster se faufile aisément dans la circulation. La position de conduite est agréable et la moto très maniable. L’embrayage et le passage des rapports sont propres. Vivement la campagne… Première belle ligne droite où l’on monte la 5eme puis freinage, l’ABS est bien là, il nous rappelle à l’ordre. Les courbes s’enchaînent, gauche, droite, la tenue de route est irréprochable. Les 112ch sont perchés à 9250 tours mais déjà, le couple du bicylindre en L Testastretta se fait bien sentir à 4000, ce qui donne une répartition de la puissance très équilibrée.

DSC_2001_openWith

DESIGN BRUT & ANIMAL

D’un point de vue esthétique, le design est très réussi. Les lignes évoquent toujours une forme de scarabée trapu bien collé à la route. Seuls trois éléments habillent l’insecte : le capot de selle, le réservoir et le garde boue avant. La suite est très brute de technique : cadre semi-treillis, moteur suspendu, transmission et optique avec certains détails comme le double échappement bien design et les rétros en guise d’antenne – d’insecte… Vous me suivez toujours ? Le double pot d’échappement est assez visuel et envoie un son bien « Low », comme ils disent.

On aime ce design intemporel et on reconnaît bien les premières versions du Monster sorties en 1993.

PERFORMANCE & SÉCURITÉ

En moto, la polyvalence existe mais elle est souvent synonyme de manque de personnalité. La nouvelle DUCATI Monster 821 dispose de trois traits de caractère : Urban, Touring et Sport. Vous l’aurez compris, ces modes permettent d’adapter la puissance et les niveaux de sécurité à votre conduite. Urban pour les trajets boulot, limité à 75ch avec un niveau d’ABS et de DTC au maximum. Sport : les 112ch ne demandent qu’à cabrer la bête. Et enfin le mode Touring pour les plus longues distances en toute sécurité. Ces différents niveaux de conduite permettent une bonne variation de pilotage et offre une belle polyvalence à cette Monster qui après deux heures de balade, je l’avoue, m’a vraiment séduite. La position de conduite est agréable, à la cool comme à l’attaque. La selle est assez large et confortable, 3 hauteurs disponibles.

La bonne surprise sur cette nouvelle version, c’est clairement la facilité et la polyvalence.

4-041_MONSTER_821

DSC_19802-04 Monster 821

DSC_2006

ÉQUIPEMENT

La modernité a du bon, le cadran tout digital donne la température extérieure ainsi que celle du moteur, la vitesse moyenne, une jauge à essence, etc,… Mais rien ne vaut selon nous les comptes tours analogiques : rien n’est plus agréable que cette petite aiguille qui grimpe… La nouveauté est un refroidissement liquide qui alourdit la machine, le nombre de cv compense largement ces quelques kilos et le confort apporté par celui-ci est indispensable.

Dark

DUCATI CENTER

Lors de nos passages dans les locaux de la firme italienne, on sent transpirer un sentiment de grande « famiglia » où le sang rouge DUCATI coule dans les veines de chaque employé de la marque. Une grande harmonie belle à observer.

DSC_2008

Moteur : Testastretta 11°, bicylindre en L, distribution Desmodromique, 4 soupapes par cylindre, refroidissement liquide
Poids : 179,5kg
Hauteur de selle : Réglable 785 – 810 mm
Cylindrée : 821cc
Puissance : 82,4 kw – (112cv) @ 9250trs/min en version libre
Couple : 89,4Nm @7750trs/min en version libre

DSC_2004_openWith

La marque DUCATI a été rachetée en 2012 par un groupe allemand, je me demande bien lequel ?
À partir de 10 260 € – ducati.fr
Enregistrer

    Leave a Reply

    Trouvez la réponse pour éviter les spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.