Damien Hirst à la Tate Modern

themust-damien-hirst_01

Du 4 avril au 9 septembre 2012, la Tate Modern de Londres présente la plus importante exposition encore jamais organisée au Royaume-Uni sur le travail de l’artiste britannique Damien Hirst. Aujourd’hui considéré comme l’un des artistes contemporains les plus importants de sa génération, Damien Hirst est à l’origine d’oeuvres parmi les plus emblématiques de l’histoire récente. Organisée avec le soutien de la Quatar Museums Authority, l’exposition vise à mettre en lumière et à rappeler les différentes étapes et les évolutions d’un vaste corpus de travail qui s’étend aujourd’hui sur une période de plus de vingt ans. L’exposition est inscrite au programme du « London 2012 Festival », point culminant de « L’Olympiade culturelle ».

Damien Hirst attira pour la première fois l’attention de la critique, des artistes et du public en 1988 lorsqu’il conçut et organisa Freeze, une première exposition/manifeste présentée dans un entrepôt désaffecté de Londres. Celle-ci rassemblait à la fois son travail et celui de ses amis et collègues étudiants du Goldsmiths College. Près d’un quart de siècle plus tard, Damien Hirst est aujourd’hui considéré comme l’un des artistes les plus influents de sa génération développant un univers visuel et un imaginaire à la fois troublants et énigmatiques, mêlant de fortes associations entre vie et mort, tout en subvertissant systèmes de croyances et de valeurs.

Réunissant plus de soixante-dix oeuvres de l’artiste, l’exposition en présente notamment les créations phares, celles qui le rendirent célèbre dès le début des années 1990 : « The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living » dans laquelle un requin est suspendu en apesanteur dans du formol ainsi que « Mother and Child Divided », une sculpture en quatre partie d’une vache et de son veau aux corps sectionnés en deux sur toute la longueur. Également présentée dans l’exposition « A Thousand Years 1990 » une installation dans laquelle l’artiste a figuré le cycle de vie et de la mort par le tourbillonnement de mouches et d’insectes autour d’une tête de vache en décomposition. Aux côtés de ces sculptures sont présentés les tableaux armoires composés de rangées de pilules, d’instruments ou d’emballages médicaux. De même, l’exposition présente les séries de grandes peintures Spot, Spin, Butterfly et Fly exécutées par Damien Hirst depuis les débuts de sa carrière. Enfin, l’exposition présente l’installation « In and Out of Love », qui n’a pas été remontée dans son intégralité depuis sa création en 1991, ainsi que « Pharmacy » de 1992.
L’exposition « Damien Hirst » a pour commissaire Ann Gallagher, Head of Collections (British Art) de la Tate et a été organisée en collaboration avec Loren Hansi Momodu, Assistant Curator à la Tate Modern et en coordination avec Sophie McKinlay, Project Manager à la Tate Modern. L’exposition sera accompagnée d’un catalogue illustré édité par Tate Publishing.

Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00 et les vendredis et les samedis jusqu’à 22h00
Information en anglais pour le public : +44 20 7887 8888